Sophrologie n°26 : La sexologie

Il n’existe pas de sexualité épanouie sans une acceptation de son corps, sans une conscience de ses sensations, émotions et sentiments positifs, sans une capacité à créer un imaginaire. Les sexologues ont rapidement compris l’intérêt de la sophrologie, qui à la base de sa méthodologie, situe le schéma corporel comme une réalité vécue. L’enchaînement des pratiques favorise une meilleure intégration de son schéma corporel, une aptitude à localiser ses ressentis positifs et à se sentir en accord avec soi-même comme être sexué.
Richard Esposito, Directeur du comité éditorial

Au sommaire du magazine Sophrologie n°26 :

Réveiller son sommeil
S’entraîner à basculer dans le sommeil
Soft skills, sophrologie et entreprise
La sexologie
Formation des hauts fonctionnaires
A chacun sa perception
Je suis sophrologue, je ne peux rien faire à votre place
Quel sens donner à sa vie
La sophrologie vue de l’extérieur, regard d’un photographe
Réalité, adaptabilité, créativité
Science et phénoménologie
La dépression : intérêt de la sophrologie, l’activité physique, l’alimentation
Accompagner les malvoyants
Spécial Pro : La posture et le devenir autonome en sophrologie ; Réinventer la sophrologie ; la sclérose en plaques
La spiruline

Commandez ce numéro en version papier ou version numérique sur : boutique.soteca-editions.fr