14-18 n°93 : Rossignol, 22 août 1914. Le sacrifice des Coloniaux

22 août 1914 : fer, sang et larmes. À Rossignol (en Gaumais : Loch’nô), commune belge de Tintigny, en Région wallonne dans la province de Luxembourg, la date du 22 août 1914 s’est écrite en lettres de sang. Après avoir vaincu les coloniaux au cours d’âpres combats, les Allemands ont incendié le village et ont …

Napoléon 1er Revue du Souvenir Napoléonien n°100 : l’apothéose de Napoléon, de Sainte-Hélène à la légende.

Une double apothéose. La mort de Napoléon à Sainte-Hélène, le 5 mai 1821 à 17h49, ne marque pas la fin de l’épopée. Cet événement ouvre au contraire une ère nouvelle, non seulement européenne mais aussi mondiale. L’homme qui s’est éteint dans cette île de l’Atlantique Sud, à des milliers de kilomètres de la France et …

Château de Versailles n°41 : Découverte du château méconnu

Un double anniversaire Au cours des dix dernières années, le château de Versailles a entrepris de nombreux chantiers, tous plus importants les uns que les autres. Non seulement plusieurs espaces ont retrouvé tout leur éclat mais, surtout, des sites majeurs, telle la chapelle royale, ont connu une restauration de vaste ampleur. Parallèlement à ces travaux, …

Napoléon III Revue du Souvenir Napoléonien n°54 : Napoléon IV prétendant impérial

À la suite de son père. L’exil de la famille impériale ne marque pas la fin des tentatives politiques des Bonaparte, bien au contraire. Habitué de ces périodes d’éloignement, Napoléon III se prépare pendant plusieurs mois à revenir en France, pour reprendre le pouvoir. Mais la maladie l’emporte en janvier 1873 et tous les espoirs …

Paris de Lutèce à nos jours n°32 : La place de la Concorde carrefour de l’histoire

Unité et apaisement. À l’origine destinée à faire la jonction entre Tuileries et Champs-Élysées, l’actuelle place de la Concorde porte parfaitement son nom. Tout au long des décennies, depuis l’inauguration de la statue équestre de Louis XV jusqu’à nos jours, elle a été le théâtre des dissensions mais aussi des grandes réunions nationales. Lieu d’exécution …

14-18 n°92 : La 2e bataille d’Artois 9 mai – 19 juin 1915

Dans ses Souvenirs et anecdotes de guerre, 1914-1916 (Éd. Berger-Levrault, 1939), le général d’Urbal, effectuant le bilan des combats de la bataille d’Artois en mai 1915, a écrit cette phrase : « La percée est possible mais le moment est fugitif ». Certes, la rapidité était la condition sine qua non du succès, car les …