Napoléon 1er Revue du Souvenir Napoléonien n°100 : l’apothéose de Napoléon, de Sainte-Hélène à la légende.

Une double apothéose. La mort de Napoléon à Sainte-Hélène, le 5 mai 1821 à 17h49, ne marque pas la fin de l’épopée. Cet événement ouvre au contraire une ère nouvelle, non seulement européenne mais aussi mondiale. L’homme qui s’est éteint dans cette île de l’Atlantique Sud, à des milliers de kilomètres de la France et …

Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°99 : Les aides de camp

Un entourage essentiel. Lors des campagnes militaires, et plus particulièrement au cours des nombreuses batailles du Consulat et de l’Empire, le rôle dévolu aux aides de camp fut capital. Voir, informer, transmettre les ordres et, parfois en cas de nécessité, prendre la tête de certaines troupes : ils se révélèrent souvent essentiels et la liste …

Napoléon 1er Revue du Souvenir Napoléonien hors-série n°32 : 1812 la campagne de Russie

En 1812, Napoléon entreprend une expédition contre la Russie. Son objectif est avant tout d’amener le tsar Alexandre Ier à respecter ses engagements pris à Tilsit quelques années auparavant, en premier lieu le blocus continental. L’Empereur réunit pour cette entreprise la plus formidable armée jamais vue, composée de différentes nations européennes, dans laquelle les Français …

Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°98 : L’entourage féminin de Napoléon

Au milieu du gynécée. La place accordée par Napoléon aux femmes ne peut se résumer à la seule lecture du Code civil. En réalité, davantage qu’une nouvelle évolution, le Premier consul chercha à préserver la position sociale des filles, des épouses et des mères, dans une période si troublée. Dès son accession au pouvoir, engagé …

Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°97 : Franc-maçonnerie et Charbonnerie, les sociétés secrètes sous l’Empire

Un soutien indispensable. Très nombreux au sein de l’armée et des principales institutions, les membres des sociétés secrètes furent des relais importants du pouvoir napoléonien. Déjà, au temps du Directoire, Bonaparte s’était entouré de francs-maçons, notamment lors de l’expédition d’Égypte. Parvenu au pouvoir, le nouveau chef de l’État se servit des loges pour inspirer, accompagner …

Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°96 : il y a 220 ans, les derniers secrets de Marengo

Un sauvetage inespéré. Marengo a marqué les esprits. Il est vrai que le passage des Alpes, la prise du fort de Bard, la confrontation avec les Autrichiens et les instants dramatiques du combat constituent une série d’épisodes incroyables. Mais ce qui en fait un des hauts faits d’armes est évidemment lié à son résultat. Les …

Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°95 : la marche à l’Empire

Après avoir rétabli la confiance dans un pays laissé exsangue et dominé par les luttes fratricides, avec des élites réputées corrompues, Bonaparte accède le 18 mai 1804 (28 floréal an XII) au trône impérial. Le sénatus-consulte qui l’élève à ce rang lui est présenté par Cambacérès, accompagné de sénateurs venus de Paris. La cérémonie se …

Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°94 : Napoléon à la conquête du monde

Le rêve du Directoire, d’installer durablement le régime républicain sur le sol de ses voisins européens, fut très tôt repris à son compte par Napoléon. Cherchant à diffuser les idées nouvelles pour ce qu’elles étaient mais aussi pour ce qu’elles représentaient, cette vaste ambition fut tentée dans de nombreux territoires, à commencer par l’Egypte, puis …

Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon

Osons un peu d’histoire-fiction… Le 15 août 1769, Carlo-Maria et Letizia Bonaparte n’ont finalement pas de second fils, après Joseph, l’année précédente. Les circonstances politiques et la bataille de Ponte Novo ont bouleversé la mère, qui a perdu le fruit de ses entrailles. Que serait la France, et plus largement l’Europe, le monde, sans celui …

Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°92 : Napoléon dans l’intimité

Et si l’Empereur avait, par son incroyable épopée et son activité perpétuelle, souhaité masquer sa nature la plus profonde, la plus intime ? S’il avait cherché à brouiller les pistes pour que nul ne puisse découvrir ce qui se cachait réellement sous son bicorne à cocarde ? Les allégations, toutes plus fantaisistes les unes que …