Sophrologie n°30 : Se libérer de la colère

Commençons par souhaiter une belle et heureuse année 2021 à tous les lecteurs que nous remercions pour leurs encouragements et leur fidélité. Ce numéro est un peu pour nous l’équivalent d’un anniversaire puisque nous arrivons au trentième. Il nous a semblé nécessaire de rappeler que la sophrologie fêtera bientôt ses 61 ans mais aussi de raviver le souvenir de l’arrivée de cette méthode en France quelque temps après sa naissance. La pratique sophrologique ne s’effectue pas seulement en position debout, assise ou couchée sans perdre le contact, par les appuis corporels, avec une matière solide. Il est possible de pratiquer en milieu liquide et, de ce fait, l’aqua-sophrologie constitue une expérience originale susceptible de favoriser l’expérimentation de nouveaux ressentis. Le stress qui précède la compétition du sportif, parfaitement géré, peut être positif parce qu’il entraîne par exemple un meilleur niveau de concentration. À l’inverse, il peut s’imposer comme un facteur d’inhibition contre-productif qui déstabilise émotionnellement le futur compétiteur. Comment apprendre à gérer le stress, sans perdre ses bénéfices, pour arriver plus serein au moment de la compétition et être en mesure de mobiliser l’ensemble de ses ressources et capacités ? La personne peut se sentir parfois envahie par la colère ; elle peut aussi regretter, après coup, d’avoir perdu le contrôle d’elle-même et d’avoir eu un comportement inadapté par rapport à une situation qui ne justifiait pas une telle émotion. Comment se libérer de la colère par la sophrologie ?
Richard Esposito, directeur du comité éditorial
Au sommaire du magazine Sophrologie n°30 :
Les tremblements essentiels dans mon quotidien, par Sophie Lebreton
L’aqua-sophrologie, c’est d’abord de la sophrologie, par Véronique Sorel-Sébire
Thérapie avec le cheval (TAC), par Sylvie Montier
Le stress inhibiteur précompétitif du sportif, par Sebastiao Victor
L’étrange pouvoir de la croyance, par Sophie Lebreton
Se libérer de la colère, par Michèle Freud
L’impact de l’actualité, par Nicolas Chaze
Lorsque la sophrologie s’invite au musée, par Véronique Moncel
Kinésithérapie, par Philippe Drabs, Caroline Drabs, Éric Médaets
Les philosophes présocratiques avaient tout compris, par Michel Vertallier
L’accompagnement sophrologique et pluridisciplinaire d’un sportif opéré, par Éric Médaets, Michaël Dermience
La sophrologie en Russie aujourd’hui, par Valérie Simon
Le magnésium, un ami qui vous veut du bien, par Marie-Andrée Théron-Auquier
La sophrologie en France 1960/2021, par Claude Chatillon, Patrick-André Chéné
Le sens de la vie, par Geneviève Abrial
Abonnement
Commandez ce numéro en version papier ou version numérique sur : boutique.soteca-editions.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *