Napoléon III – Revue du Souvenir Napoléonien n°56 : Les relations entre la France et la Grande-Bretagne, « la première entente cordiale ».

Une improbable alliance. Comment deux anciens adversaires, que tout oppose et qui pendant plusieurs décennies n’ont cessé de se combattre, ont-ils pu si rapidement s’unir ? Débuté sous le règne de Louis-Philippe, le rapprochement entre la Grande-Bretagne et la France le doit avant tout à plusieurs facteurs concomitants. La personnalité de leurs souverains respectifs, d’abord, qui …

Napoléon III – Revue du Souvenir Napoléonien hors série n°7 : Napoléon III révélé. La réhabilitation d’un Empereur

Malgré les ouvrages d’historiens et en dépit des nombreux travaux universitaires objectifs édités depuis ces vingt dernières années, la période incluant la Deuxième République de Louis-Napoléon Bonaparte et celle du Second Empire de Napoléon III reste, au mieux méconnue, voire totalement oubliée par les plus jeunes, souvent marquée par la « légende noire » pour …

Napoléon III Revue du Souvenir Napoléonien n°55 : La France dans l’océan Pacifique, de Tahiti à la Cochinchine

Au-delà des mers. Napoléon III hérita d’une situation déjà engagée dans les comptoirs ou colonies que possédait ou tentait de conquérir la France. Autant les actions menées en Algérie et au Mexique sont souvent rappelées, autant les îles et zones alors placées sous contrôle dans l’océan Pacifique sont rarement prises en exemple. Non que les …

Napoléon III Revue du Souvenir Napoléonien n°54 : Napoléon IV prétendant impérial

À la suite de son père. L’exil de la famille impériale ne marque pas la fin des tentatives politiques des Bonaparte, bien au contraire. Habitué de ces périodes d’éloignement, Napoléon III se prépare pendant plusieurs mois à revenir en France, pour reprendre le pouvoir. Mais la maladie l’emporte en janvier 1873 et tous les espoirs …

Napoléon III – Revue du Souvenir Napoléonien n°53 : 1870. Année terrible

Entre espoirs et désillusions. Les conditions qui présidèrent à la guerre de 1870 ont été maintes fois rappelées. Pourtant, en étudiant attentivement les éléments sous-jacents et quelques-unes des réformes entreprises (ou abandonnées) par les belligérants, certaines explications apparaissent plus évidentes encore. Le plébiscite du mois de mai fut, sans conteste, des plus unanimes quant à …

Napoléon III – Revue du Souvenir Napoléonien n°52 : La guerre de 1870

Défendre son honneur. La guerre de 1870, outre ses terribles conséquences démographiques, économiques et sociales, provoqua la fin du régime impérial. Napoléon III, à la tête des troupes, fut vaincu à Sedan et fait prisonnier par les Prussiens, la République étant ensuite proclamée à Paris. Pourtant, la préparation des troupes avait été doublée d’une intense …

Napoléon III – Revue du Souvenir Napoléonien n°51 : Les derniers secrets d’Eugénie

La dernière souveraine. Il y a tout juste cent ans s’éteignait l’Impératrice Eugénie. Celle qui, dès son mariage avec Napoléon III en 1853, avait très tôt changé de dimension, ne s’était pas contentée de servir de faire-valoir. Elle avait accepté les régences successives que l’Empereur lui avait confiées et s’était attelée à une tâche tout …

Napoléon III n°49 : Louis-Napoléon Bonaparte, héros politique ?

Dès sa naissance et au cours de sa prime jeunesse, Louis-Napoléon Bonaparte a été le sujet de nombreuses représentations, à la fois peintes, sculptées ou gravées. Avant 1815, la littérature, aussi bien de circonstance que d’opposition, s’est également emparée de sa figure pour l’encenser ou le dénigrer, selon les cas. Cette double production ne s’est …

Napoléon III magazine n°48 : les écrits de jeunesse

Beaucoup, à la place de Louis-Napoléon Bonaparte, se seraient contentés de publier des textes politiques et de les diffuser auprès de publics acquis à la cause. Vivant alors en exil et protégé par sa mère, il pouvait très bien jouer le rôle du prince éloigné des affaires qui distribuait ses conseils comme bon lui semblait, …

Napoléon III magazine n°47 : Les commémorations du centenaire de Napoléon 1er

Napoleon 3 magazine

Lors de son élection en 1848, Louis-Napoléon avait affirmé comme un argument de campagne : « Mon programme, c’est mon nom. » Il savait évidemment que l’héritage de son oncle était son meilleur atout. Aussi en 1869, ordonna-t-il de lancer un programme commémoratif à la mesure de l’épopée impériale, qui devait rendre hommage aux glorieuses années du …